Transition énergétique, Citoyenneté, Energies renouvelables

Erwan Lecœur, grand invité du forum Accel'air

Le sociologue Erwan Lecœur
Le sociologue Erwan Lecœur est le grand témoin du deuxième forum Accel'air.

Invité comme grand témoin au forum Accel’air les 13 et 14 novembre, le sociologue Erwan Lecœur décrypte les freins et moteurs de l’engagement citoyen face aux enjeux écologiques.

Publié le

Où en est-on dans l’évolution de l’opinion et du changement des pratiques environnementales ? 

Depuis une vingtaine d’années, l’opinion publique a évolué très vite et très favorablement. Près de 85 % des Européens sont aujourd’hui convaincus de la nécessité d’une transition écologique. En revanche, les comportements et les attitudes n’évoluent pas du tout au même rythme. Seuls 15 % à 20 % des gens ont adopté un mode de vie correspondant réellement à leurs convictions. Ce qui laisse près de 70 % de personnes qui ne font pas ce qu’elles pensent ou qui n’y arrivent pas. Ce décalage entre la volonté d’agir et la mise en oeuvre effective de pratiques environnementales est ce qu’on appelle la dissonance cognitive. 

Qu’est ce qui freine le changement des comportements ? 

Beaucoup de choses. Les normes de notre société sont régies par deux principales sources d’influence, qui sont l’obéissance à l’autorité (l’État, nos parents, l’école) et le conformisme (faire comme tout le monde). Sortir de tout ça n’est pas facile. Ceux qui le font sont souvent considérés comme des parias, des fous, des gens "hors société". Changer implique de s’éloigner de cette normalité, du confort, du progrès et surtout de notre individualisme, qui est un mélange de timidité et d’égoïsme. 

Comment faire alors pour modifier durablement nos pratiques ? 

Il faut changer de source d’influence. Il existe un autre levier pour faire évoluer nos comportements : ce sont les minorités dites "actives". Des petits groupes de personnes convaincues, et donc convaincantes, qui peuvent infléchir l’ensemble d’une population en donnant l’exemple d’une meilleure qualité de vie. C’est le cas notamment des mouvements féministes ou homosexuels qui ont initié des changements durables dans nos sociétés… La force du collectif est le véritable moteur de l’action, elle permet de trouver une réassurance personnelle, une reconnaissance sociale essentielle au changement. 

À quelles actions concrètes pensez-vous ? 

On peut par exemple participer à des défis collectifs comme "Familles à énergie positive", adhérer à une Amap ou une autre forme de circuit court, rejoindre une association, un club de cyclistes, une instance de démocratie participative, faire du covoiturage, se grouper en coopérative, participer à des échanges de savoirs ou de matériel, fréquenter les Repair cafés… Les possibilités sont infinies. Il est essentiel aussi de s’informer et de partager ses connaissances. On ne changera nos pratiques que si l’on comprend bien tous les enjeux de la transition écologique. Les événements comme le forum Accel’air sont des rendez-vous importants, où chacun peut venir faire le plein de solutions et de rencontres inspirantes, prendre des exemples plutôt que des leçons ! 

Un dernier mot sur les retentissements de la crise de la Covid-19 dans notre société ? 

La Covid a eu deux effets détonateurs dans l’opinion publique. Premièrement, nous avons pris conscience que notre activité humaine pouvait engendrer une véritable catastrophe… L’autre révélation est, qu’en cas de crise grave, on sait faire, on est capable de prendre des mesures extrêmement rapides, radicales, pour le bien des êtres humains. Le changement, c’est donc possible !

Erwan Lecœur interviendra au forum Accel'air 
  • À 9 h, le vendredi 13 novembre, en ouverture de la journée pro, et à 16h30 en clôture.
  • Le samedi 14 novembre, pour la journée grand public, de 14h20 à 14h50 pour une conférence sur le thème "S'engager, oui mais comment ?". Puis en clôture, à 17h30.

Pour assister aux conférences et s'inscrire aux ateliers du forum Accel'air 100% digital des 13 et 14 novembre, rendez-vous sur Accel'air2020, la plateforme dédiée.